Claustrophobie et agoraphobie : comment se sentir en sécurité ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous n’aimez pas les espaces clos ? Vous n’aimez pas les grands espaces ? Vous n’aimez pas les espaces trop étroits ? Vous êtes peut-être claustrophobe ! Découvrons ensemble de quoi il en retourne !

Claustrophobie et agoraphobie : comment se sentir en sécurité ?

Qu’est-ce que la claustrophobie ?

La claustrophobie est une peur irrationnelle des espaces confinés ou clos. En effet, une personne qui est claustrophobe ne supportera pas de se sentir enfermée. Encore pire, si l’endroit est trop restreint pour elle, cette dernière pourrait se sentir mal.

La claustrophobie peut atteindre plusieurs stades. Chaque personne peut ressentir un degré de claustrophobie différent. En effet, certains peuvent juste avoir des espaces clos, d’autres juste des espaces étroits. Certaines personnes peuvent également avoir peur de ces deux endroits.

Prendre le train ou l’avion peut donc être une situation plus que stressante pour ces personnes-là. De manière générale, il n’est pas rare de voir un claustrophobe pratiquer la technique de l’évitement. En d’autres termes, cette personne évite à tout prix de se retrouver dans un lieu qui pourra la rendre anxieuse.

L’origine de la peur des espaces clos !

Il est difficile de savoir d’où vient la claustrophobie. Pour les médecins, certaines personnes peuvent être prédestinées grâce à leur patrimoine génétique à être claustrophobe.

Néanmoins, si personne dans votre famille ne l’est, sachez que c’est une peur qui arrive, en général au début de l’âge adulte. Deux solutions sont alors possibles :

  • Soit la phobie s’installer progressivement. Par instinct, la personne évitera toute situation stressante pour elle, ce qui ne fera qu’augmenter la claustrophobie.
  • Soit elle peut apparaître de manière brutale, à la suite d’une situation traumatisante, par exemple.

Certaines personnes ne sont jamais sujettes à ce genre de peur. Néanmoins, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas claustrophobe, que vous ne le serez jamais !

Agoraphobie : comment s’en sortir et se sentir en sécurité ?

Vous êtes claustrophobe ? Et cela vous empêche royalement de vivre ? Pas de panique, il existe différentes façons de se sortir de ce type de maladie. Découvrons ensemble de quoi il en retourne :

  • Faire des thérapies cognitives et comportementales (TCC). Cette thérapie permet d’exposer à la personne claustrophobe les causes de cette dernière de manière lointaine. Le but de la thérapie est de rassurer la personne en lui amenant de plus en plus près sa peur. Ainsi, la personne confrontée de manière régulière à ce qu’il lui fait peur, lui permet de passer outre et de guérir.
  • Il est également possible que la personne prenne des médicaments temporaires comme les antidépresseurs ou les anxiolytiques.
  • Il existe également des remèdes naturels comme le yoga ou la relaxation. Bien évidemment, il vaut mieux que vous preniez rendez-vous avec un professeur dans ces domaines-là pour que cela soit réellement efficace.

En conclusion, être claustrophobe peut réellement être handicapant dans la vie de tous les jours. C’est pour cette raison que si vous avez l’un de ces symptômes, essayez de savoir s’il s’agit réellement de claustrophobie. En effet, plus vite, cette peur est détectée, mieux vous vous porterez !


Lisez aussi:

Agoraphobie et dépression : comment retrouver la joie de vivre ?

Complication de l’agoraphobie : une anxiété généralisée (TAG)